De toutes les formes, de toutes les couleurs, ils doivent s'adapter à l'environnement, tout en respectant un choix économique, de patrimoine, et de solidité en fonction de leur utilité.

Nous nommerons ainsi:

- les murs de soutènement en pierres sèches:

pour les bords de routes, les champs, les abords de sentiers pédestres, etc...

la bati de ces murs, bien que simple à envisager, est défini par d'importantes règles de construction.

Ces murs montés sans mortier ni béton sont des empilements savants de pierres de carrière ou affleurantes sur lieu de chantier.

 

- les murs assisés:

Ils sont constitués de moellons de pierres taillées et hourdis au mortier de chaux, de façon à avoir de belles rangées de pierres.

 

- les murs de placage

Ils habillent un murs de maçonnerie de béton ou d'agglomérés de ciment.